Dossier Afghanistan (archives 2013)

Dossier Afghanistan

Les femmes

Afghanistan, une action continue

 

Un combat pour les femmes

Chaque jour en Afghanistan, des femmes meurent pendant ou des conséquences de l'accouchement. L'espérance de vie féminine est de 42 ans ! 

L’état de santé général du pays est parmi les moins favorables au monde et le taux de mortalité maternelle continue d’être l’un des plus élevés : selon l’OMS (Organisation Mondial de la Santé) en 2011, on répertorie 18000 décès maternels.

Etre femme et mère en Afghanistan est encore, en 2013, un grand défi. Là où des facteurs socioculturels, politiques et géographiques empêchent souvent même la plus simple consultation gynécologique, La Chaîne de l’Espoir a décidé de s’engager aux côtés des femmes et de leur dédier un service à part entière.

Après 8 années de fonctionnement, l’Institut Médical des Enfants Afghans de Kaboul entre, donc, dans la phase 2 du projet : l’extension d'une aile de l'hôpital qui permettra d'accueillir les femmes en couche. Grace à l’AFD, Agence Française du Développement, qui va en financer la construction, l’aile de la mère  verra bientôt le jour.

Les travaux, débutés en avril 2013 devraient se poursuivre jusqu'en 2014. En parallèle des missions préparatoires sont organisées afin de recruter le personnel afghan qui travaillera dans l'hôpital. Plusieurs missions auront lieu  tout au long de l'année et 8 personnes seront sélectionnées afin d'être formées en néonatologie, gynécologie et anesthésie. 

Destinés à accueillir et soigner les femmes et leurs bébés, les services de gynécologie, obstétrique et de néonatologie assureront la formation de sages femmes qui peut, à elle seule, diminuer de 90% les complications majeures et la mortalité maternelle.

La gestion de cet hôpital sera assurée par La Chaîne de l’Espoir, l’Etat Français, le Ministère des Affaires Etrangères Afghan et le réseau de développement Aga Khan. 

 

Pose de la 1ere pierre de l'Aile de la Mère à l'hôpital de Kaboul

Samedi 20 octobre 2012, Eric Cheysson, président de La Chaîne de l'Espoir et le Ministre Français des Affaires Etrangères, Monsieur Laurent  Fabius, posent la première pierre de l’aile de la Mère de l’hôpital de Kaboul en Afghanistan, construit par La Chaîne de l’Espoir.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du vice-président afghan, Mr Karim Khalili, de son altesse l’Aga Khan, de l’ambassadeur de France en Afghanistan, Mr Bernard Bajolet, et du docteur Eric Cheysson, président de La Chaîne de l’Espoir.
 
Marquant ainsi une nouvelle étape dans la reconstruction sanitaire du pays, cette nouvelle aile sera dotée de services de gynécologie, d’obstétrique et de soins néonataux  pour offrir aux mères et  à leurs nourrissons l’accès  à des soins de qualité et pallier l’immense pénurie de prise en charge dans ce domaine.

Pour en savoir, consultez notre communiqué de presse.

 

 

 

 

 

 

 

L'hôpital

L'hôpital aujourd'hui

Première construction après les guerres qui ont déchiré l’Afghanistan, l'Institut Médical des Enfants Afghans de Kaboul se dresse au centre de Kaboul comme l’espoir de la vie retrouvée. Ce lieu grouille d'activités : en moyenne chaque année 4500 enfants sont admis à l'hôpital dont la moitié bénéficie d'une intervention chirurgicale en chirurgie générale, viscérale, orthopédie, réparatrice, cardiaque, ORL ou neurochirugie.

En activité depuis 2005, l'hôpital reçoit en 2009 la certification ISO 9001, preuve s'il en est, de la qualité de cet établissement géré par La Chaîne de l'Espoir et la fondation Aga Khan.

Chaque jour, nos équipes vivent au rythme de la population afghane. Chaque jour, ce sont de nouvelles histoires d'enfants conduits à l'hôpital qu'ils nous racontent.

 


 

Kate coordonne également le programme éducatif de La Chaîne de l'Espoir.

Un espoir croissant

En 2010, une mission d'accréditation des chirurgiens pédiatriques cardiaques afghans est organisée par La Chaîne de l'Espoir. En 2 jours, 7 enfants ont été opérés par l'équipe afghane. Une grande avancée pour la médecine afghane : des opérations du cœur vont pouvoir être réalisées sans la présence de chirurgiens expatriés.

Le printemps 2012 marque une étape importante dans l'évolution de l'IMFE. L'hôpital va être agrandit pour permettre d'accueillir les mères et leur enfants dans un service de  gynécologie, obstétrique et de néonatologie.

Les équipes médicales

 

L'école

Destination école

L'éducation : un combat quotidien La Chaîne de L’Espoir mène, depuis 2008, un programme d’aide à la scolarisation des jeunes filles dans la vallée du Panshir, "Destination Ecole Afghanistan", d’abord centré sur deux, puis quatre écoles qu’elle a rénovées.

En mars 2012, une nouvelle école primaire pour filles a ouvert ses portes dans le district de Paryan, le plus reculé de la région.

Cet établissement sera le premier du district à ne recevoir que des fillettes et permettra à quelque 300 d’entre elles d’être scolarisées, notamment celles qui vivent dans les villages les plus éloignés.

La Chaîne de l’Espoir finance cette action grâce au soutien de La Flamme Marie Claire. Alors pour tous ces enfants, La Chaîne de l'Espoir, ouvre la voie de l'avenir avec nos programmes "Destination école". Pour nous accompagner dans ce parcours, vous pouvez nous soutenir en participant à l'opération "La Flamme Marie Claire" et à "L'école à tout prix", la boutique pour les enfants démunis du bout du monde. Pour en savoir plus, consultez notre dossier Education Afghanistan

Vidéos

 

Photos