Dossier : neurochirurgie

Neurochirurgie

La discipline

Une discipline incontournable

La Chaîne de l’Espoir réalise des missions auprès des enfants du monde dans la plupart des disciplines chirurgicales : pédiatrique de façon générale et plus spécifiquement orthopédique, cardiaque, plastique-reconstructive…

La neurochirurgie ne fait pas exception. Si cette discipline est souvent moins connue du grand public que ses consœurs, elle en a néanmoins autant d’importance.

La neurochirurgie est spécialisée dans le soin du système nerveux central et périphérique.

La Chaîne de l’Espoir réalise des actions en partenariat avec les instances médicales locales de plusieurs pays, afin de soigner les enfants atteints de maladies neurochirurgicales.

Nos missions dans ce domaine consistent généralement en du transfert de compétences ; La Chaîne effectue des interventions chirurgicales mais privilégie l’acquisition d’une autonomie de savoir-faire par les professionnels locaux.

Cambodge

Intervention au Cambodge

Depuis 1998, La Chaîne finance un programme de soin et de formation à l’Hôpital Calmette et à l’Université des Sciences de la Santé de Phnom Penh. Elle envoie à ce titre, de façon régulière, des médecins spécialistes pour opérer des enfants et dispenser des cours en neurochirurgie.

Enfant cambodgienCe programme est destiné aux jeunes professionnels cambodgiens, leur permettant ainsi d’acquérir une maîtrise de haut niveau dans les soins aux malades : diagnostic et traitement par type de pathologie, surveillance des patients opérés, traitement d'éventuelles complications postopératoires.

Un autre projet, mené par le professeur François-Xavier Roux est également en phase de développement au Cambodge : il s’agit du CNPP, Centre de Neurochirurgie de Phnom Penh.

L’objectif d’une telle infrastructure est de répondre au besoin de santé publique concernant les soins neurologiques auprès des enfants les plus démunis.

En effet de nombreuses anomalies cérébrales ne sont pas traitées dans ce pays, donnant lieu à des handicaps au sens fort du terme, c’est-à-dire non seulement moteurs ou mentaux mais aussi sociétaux – difficultés d’insertion économique et sociale pour les malades.

 

La Chaîne de l'Espoir s'est engagée aux côtés du gouvernement cambodgien dans la construction d'un centre de neurosciences à Phnom Penh au sein de l'hôpital Calmette.

Courant 2013 débutera la formation du personnel médical. Sur deux ans, des séminaires d'une semaine seront organisés afin d'initier une prise en charge efficace des patients relevant de la neurochirurgie. Cette formation très innovante sera expérimentée dans les prochains mois.

À la fin de l'année, La Chaîne de l'Espoir livrera les premiers équipements, les travaux de construction du centre de neurosciences devant s'achever janvier 2014.

Kaboul

Hôpital de Kaboul

Depuis la création de l'Institut médical pour enfants de Kaboul, en 2006, La Chaîne de l'Espoir organise des missions chirurgicales et prend en charge l'ensemble des pathologies.

Opérations d'enfants malades, formation du personnel afghan, l'intervention de La Chaîne de l'Espoir s'inscrit dans la durée.

En 2011 la première mission a été réalisée en février par le docteur Ahmad Ashraf, neurochirugien franco-afghan. C'est la 7ème mission du docteur Ashraf en Afghanistan.

Au total, 3 missions seront organisées dans le courant de l'année dans l'objectif de soigner mais surtout de former du personnel médical compétent.

Afrique

Togo

En mars 2011, La Chaîne de l'Espoir organise la première mission de chirurgie neurologique au Togo.

Le docteur Patrick Dhellemmes, s'est rendu à Lomé pour opérer des enfants, repérés lors d'une précédente mission.

17 enfants ont pu être opérés, ils souffraient d'hydrocéphalie, de tumeur du cervelet, ou de malformations de la moelle épinière. Pour en savoir plus consultez notre blog.

Nous effectuons environ 3 missions par an orientées sur la formation d'un neurochirurgien togolais.

 

Sénégal

Depuis près de 7 ans a lieu chaque année une semaine de formation au Fann, CHU de Dakar, couvrant la totalité du programme en neurochirurgie.

Ces cours sont destinés aux jeunes médecins de l’Afrique de l’Ouest de façon à ce qu’ils puissent, à terme, détenir une totale autonomie dans le traitement des troubles neurochirurgicaux graves.

La dernière mission a eu lieu en mars 2011.

Vidéo

Vidéo

Photos

En images