Chef de mission - Thaïlande

I. CONTEXTE

La Chaîne de l’Espoir est une ONG internationale fondée en 1994. Elle a pour vocation de renforcer les systèmes de santé pour donner à chacun et en particulier aux enfants les mêmes chances de survie et de développement. Aider les enfants les plus marginalisés est plus qu’une obligation éthique, c’est une condition indispensable pour atteindre les objectifs 2030 relatifs à la santé et au bien-être des enfants.

Nous intervenons dans 27 pays par une approche globale, centrée sur l’enfant mais également sur les mères et les communautés défavorisées :

  • Prévention et dépistage dès le plus jeune âge, notamment dans le cadre de programmes de santé scolaire.
  • Soin et chirurgie, afin de répondre aux besoins les plus urgents des enfants et de leurs mères.
  • Formation et transferts de compétences aux équipes locales grâce à notre réseau international d’experts dans tous les domaines de la chirurgie.
  • Construction et équipement de structures hospitalières adaptées aux besoins locaux.

La Chaîne de l’Espoir intervient en Thaïlande depuis 1994 pour promouvoir l’accès à une éducation de qualité des enfants en situation de vulnérabilité. Pour cela, elle collabore avec un réseau de 57 écoles. Depuis 2017, La Chaîne de l’Espoir a démarré un projet de soutien personnalisé aux enfants en situation de grande vulnérabilité (santé et soutien psychosocial). Un projet de santé scolaire a également été mis en place afin de contribuer à un meilleur développement de l’enfant, à son bien-être et la réduction du décrochage scolaire.

La Chaîne de l’Espoir est également partenaire et apporte un soutien financier et technique à une ONG thaïlandaise nommée « la Maison de l’Espoir » qui gère un foyer d'accueil dans le district de Nang Rong, dans la province de Buriram. En 2021, La Chaîne de l’Espoir souhaite accompagner la Maison de l’Espoir sur les aspects financiers et logistiques, et dans le développement d’un projet visant à soutenir les enfants en situation de handicap.

 

II. POSITION DANS L’ORGANISATION

  • N+1 : Coordinateur.rice de Programmes basé à Paris
  • Equipe : 1 coordinateur adjoint en charge des services “support”, 1 logisticien, 3 travailleurs sociaux.

 

III. MISSION PRINCIPALE

En tant que chef de mission, vous êtes responsable de l’antenne de La Chaîne de l’Espoir en Thaïlande. Vous êtes responsable de la conception, du développement et de la mise en œuvre du programme de La Chaîne de l’Espoir dans la province de Buriram en lien avec la stratégie générale de l’association. Le chef de mission intervient également auprès de la Maison de l’Espoir en soutien technique aux équipes.

 

IV. RÔLE ET RESPONSIBILITIES PRINCIPALES

Planification et stratégie

  • Analyser les politiques de protection de l'enfance, d'éducation et de santé scolaire au niveau national et local et proposer de nouvelles idées et modalités pour améliorer la mise en œuvre des actions en tenant compte des développements contextuels et juridiques.
  • Proposer et développer une stratégie opérationnelle, en ligne avec la politique de l’association, les politiques publiques et les besoins locaux.
  • Élaborer une stratégie pluriannuelle et un plan d'action fixant les objectifs, les activités à développer et à mettre en œuvre (y compris avec les partenaires) et un budget.
  • Fournir des conseils techniques aux membres de l'équipe et à la Maison de l’Espoir afin d'atteindre les objectifs du programme, de garantir la qualité des services fournis aux bénéficiaires et du reporting.

Structuration de l’antenne

  • Assurer l’application des procédures de la Chaîne de l’Espoir (comptabilité, budgets, trésorerie, achats, RH, inventaire...) et des procédures de contrôle interne : le chef de mission veille à leur stricte application et au respect des principes, règles et procédures définis par la Chaîne de l’Espoir, en lien avec les services concernés du siège.
  • Superviser la gestion budgétaire du programme, la qualité de l’information financière remontée au siège et s’assurer de l'utilisation efficace des ressources dans le respect des procédures internes et des normes de bonne gestion.

Représentation

  • Être le représentant officiel de La Chaîne de l'Espoir dans le pays devant les autorités et tous tiers. A ce titre, être en capacité de parler publiquement au nom de La Chaîne de l'Espoir ou donner ce pouvoir par délégation à son équipe. Être le référent prioritaire pour les autorités et habilité à signer certains documents engageant l’association dans le pays (dont certains après accord du siège).
  • Cultiver de bonnes relations avec les acteurs et dispositifs de coordination de solidarité internationale clefs (locaux et internationaux) et avec les autorités gouvernementales et décentralisées et les acteurs non étatiques - en particulier par la participation régulière aux réunions techniques et bilatérales.
  • Être en charge de la relation avec le siège et à cet effet, garantir une communication fluide, régulière et exhaustive avec le coordinateur siège et tous les collègues concernés.
  • Maintenir un contact régulier avec les différents bailleurs de fonds présents localement afin de les tenir informés des stratégies et activités de La Chaîne de l’Espoir en collaboration avec les équipes « financements institutionnels et privés » du siège.
  • Assurer la visibilité de La Chaîne de l’Espoir et de ses programmes en Thaïlande (articles, newsletter, évènements etc.).

Opérationnel

  • Mettre en œuvre et assurer le suivi du programme de la Chaîne de l’Espoir en Thaïlande et apporter un appui aux équipes.
  • Veiller à la collecte et à l'analyse régulières d'indicateurs clés, élaborer un plan de suivi et évaluation et le mettre à jour régulièrement.
  • Identifier les lacunes techniques et élaborer et mettre en œuvre un plan de renforcement des capacités pour les équipes de La Chaîne de l’Espoir et de la Maison de l’Espoir.

Ressources humaines

  • Définir les besoins en termes de ressources humaines, réviser l’organigramme et la grille de salaires. Assurer les recrutements.
  • Superviser l’équipe, motiver et soutenir les collaborateurs.rices pour contribuer à l’atteinte des objectifs des programmes.
  • Evaluer régulièrement les membres de l’équipe et identifier des besoins en matière de formation.
  • Organiser régulièrement des réunions.
  • Contribuer au bien-être au travail et établir une bonne ambiance et collaboration au sein de l’équipe.
  • Transmettre et promouvoir les valeurs de La Chaîne de l’Espoir et ses principes éthiques.

Reporting

  • Fournir des informations régulières et actualisées des avancées et défis rencontrés au Responsable des Programmes.
  • Rédiger des rapports bimensuels destinés au siège et les rapports destinés aux bailleurs et autres parties prenantes.

Autres

  • Garantir la confidentialité des données et des informations relatives aux bénéficiaires du programme.
  • Signaler au siège tout problème de sécurité, d'éthique ou d'acceptance.

 

V. FORMATION ET EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Diplôme universitaire (sciences politiques, gestion de projet, administration et finances).
  • 5 ans d’expérience souhaitée dans un poste similaire sur le terrain, au sein d’ONG nationales et internationales.
  • Excellente maîtrise de la gestion de cycle de projet.
  • Une bonne connaissance des questions liées à l’éducation et à la santé sera déterminante.
  • Langues parlées : français et anglais.

 

VI. QUALITÉS DU CANDIDAT

  • Dynamisme et leadership, capacité à créer un environnement de travail collaboratif et à mobiliser son équipe. Capacité de négociation, de représentation et aisance relationnelle, y compris dans des milieux interculturels.
  • Sens de la rigueur.
  • Grande souplesse d’esprit, facilité d’adaptation aux changements, esprit positif et enthousiaste.
  • Adhésion aux principes humanitaires et au code éthique de La Chaîne de l’Espoir.

 

VII. CONDITIONS

  • Contrat : VSI, 1 an renouvelable.
  • Congés payés : 25 jours.
  • Prise en charge du logement, des repas et des transports sur place.
  • Prise en charge médicale et assurance rapatriement.
  • Rémunération : en fonction de la formation et de l’expérience.
  • Date de démarrage : dès que possible.
  • Lieu de travail : ville de Nang Rong, province du Buriram, Thaïlande (déplacements possibles en provinces et à Bangkok).
Postulez