Revenir en arrière 02/02/2012 - accueil

Dossier : les familles d'accueil

La famille d’accueil accompagne l’enfant malade durant son séjour en France, comme si c’était le sien. Aucune connaissance médicale n’est requise, simplement du temps, de l’attention et de l’affection. Pour devenir famille d'accueil, vous devez remplir certaines conditions, que voici.

Critères :
Disponibilité : 2 à 3 mois en moyenne, avec une présence quotidienne auprès de l’enfant
Mobilité : véhicule indispensable
Lieu de résidence : Bordeaux, Lyon, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Toulouse, ou leurs proches environs
Engagement : accueil bénévole de l’enfant ; les frais médicaux sont remboursés par La Chaîne de l’Espoir

Les familles d’accueil sont sélectionnées sur entretien avec les équipes de La Chaîne de l’Espoir.

Plus de 300 familles constituent aujourd’hui le réseau de La Chaîne de l’Espoir.

Pour tout renseignement :

Paris :
Tél : 01 44 12 66 70
Email : soins-enfants@chainedelespoir.org

Vous ne pouvez pas devenir famille d’accueil pour La Chaîne de l’Espoir ? Pourquoi ne pas parrainer un enfant ? Vous pourrez ainsi suivre cet enfant tout au long de sa scolarité et échanger avec lui par courrier.

20 ans d'accueil


L'aventure débute le 12 décembre 1988 avec l'arrivée du jeune Djabir en provenance du Mali. À l'aéroport, la famille Date l'attend. Pendant plusieurs semaines, elle prendra soin de Djabir : visites à l'hôpital, soutien tout au long de la convalescence, promenades dans Paris.

C'est sur ce modèle que La Chaîne de l'Espoir prend en charge, depuis plus de 20 ans, une centaine d'enfants par an.

Pendant plusieurs semaines, les familles d'accueil se rendent disponibles pour l'enfant malade et partagent avec lui des émotions indescriptibles.

Témoignage

Quatre questions à la famille Malet
Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir famille d'accueil ?
C'était un vœu pieu depuis très longtemps et, à la suite d'un message passé à la télévision, on s'est lancé. Il y avait très longtemps qu'on savait, mon mari et moi, qu'on ferait quelque chose dans l'accompagnement d'enfants.
J'en suis entre 11 et 13 enfants accueillis depuis 2004.

Comment s'est passé votre premier accueil ?
Je me suis complètement fondue dedans, de l'ouverture des portes à Roissy jusqu'au retour. Intensément, avec beaucoup d'émotions. L'enfant a été délicieuse et ça s'est très très bien passé, pour moi cela a été une grosse découverte et une remise à l'heure sur nos conditions de vie.

Une anecdote concernant vos accueils ?
Chaque enfant qui arrive a son image qui est collée dans la salle de bain, c'est un petit portrait. Une enfant m'a dit un jour "Tu as mis mon image dans ta salle de bain, j'espère qu'il y aura d'autres images".

Votre engagement à La Chaîne de l'Espoir ?
Complet, serein. Je me sens très à l'aise et je crois que les gens sont très gentils avec moi.

Selon vous, quelles sont les qualités requises pour être famille d'accueil ?
Etre à l'écoute du petit être qui va arriver, c'est tellement facile à faire. Je ne sais pas quelles sont les qualités, j'ai toujours fait pareil et j'y arrive bien.