Revenir en arrière - projetshôpitauxhospitaliersSénégalDakar

Développement hospitalier

Partager son savoir-faire médical avec les pays défavorisés est au cœur des missions de La Chaîne de l’Espoir. Cela pour permettre, à terme, que chaque enfant malade puisse être diagnostiqué, pris en charge, opéré et suivi directement dans son pays.

Un objectif qui nécessite de renforcer les structures hospitalières au niveau local. C’est pourquoi La Chaîne de l’Espoir s’implique depuis de nombreuses années dans des programmes de construction, d’équipement ou de réhabilitation d’hôpitaux.

Le Centre CardioPédiatrique Cuomo (CCPC) de Dakar doit ouvrir ses portes début 2017. Ce sera la première structure publique de l’Afrique de l’Ouest dédiée aux enfants atteints de pathologies cardiaques. Il a vocation à devenir un centre de référence de soin et de formation des praticiens de la sous-région. Décryptage d’un formidable projet initié en 2012 en partenariat avec la Fondation Cuomo. 

Du rêve à la réalité : toute une chaîne de volontés et de compétences mobilisées

Ce nouveau centre est la concrétisation d’un rêve : celui d’offrir des soins cardiologiques et de chirurgie cardiaque de qualité aux enfants du Sénégal et des pays voisins. Un rêve devenu réalité grâce à la Fondation Cuomo, partenaire du projet, qui a financé sa construction et son équipement. La Chaîne de l’Espoir, désignée maître d’ouvrage, a assuré quant à elle la supervision du projet, dans toutes ces phases, avec un rôle de conseil et de coordination. Elle assure également les missions de formation des équipes sénégalaises.

Le CCPC s’intègre dans un complexe existant, le Centre Hospitalier National Universitaire de Fann. Il se trouve à proximité du service dédié à la cardiologie et à la chirurgie cardiovasculaire et thoracique pour faciliter la logistique et l’interaction entre les différents services. Soit, au total, 2 200 m2 supplémentaires auxquels viennent s’ajouter la Maison des Enfants sur 400m2. Il s’agit d’une structure spécialement conçue pour l’accueil des enfants cardiaques venant de loin pour se faire opérer et de leur accompagnant. Elle permettra aussi aux jeunes patients de bénéficier d’un suivi pré et post opératoire de grande qualité.

Le CCPC marque le début d’une nouvelle histoire et votre soutien reste essentiel à son fonctionnement : en effet, les opérations des enfants qui s’y dérouleront seront, dans un premier temps, financées par les donateurs de La Chaîne de l’Espoir. Ce beau projet est donc aussi le vôtre !

En savoir plus

Mobiliser aussi à l’échelle locale

Youssou N’Dour en concert à Dakar pour lever des fonds

Ministre Conseiller à la Présidence de la République du Sénégal, chanteur de renommée internationale et artiste engagé, Youssou N’Dour s’est impliqué dès l’origine du projet à Dakar aux côtés de La Chaîne de l’Espoir. Il est ainsi devenu Président du Comité d’Honneur du Centre CardioPédiatrique Cuomo, puis plus récemment, Ambassadeur des actions de La Chaîne de l’Espoir en Afrique. Le 3 avril 2016, il a également donné un concert solidaire dans l’enceinte du Grand Théâtre de Dakar au profit du CCPC. Un évènement qui avait pour but de collecter des fonds et mobiliser les bonnes volontés sur place autour de ce projet vital pour de nombreux enfants.

En savoir plus

Quelques chiffres clés

  • 30 000 enfants atteints aujourd’hui de cardiopathies graves au Sénégal.
  • Budget : plus de 7 millions d’euros.
  • Une centaine de personnes (tous corps professionnels confondus) associées au projet.
  • Projet développé sur 5 ans.
  • Capacité d’accueil à terme : jusqu’à 500 enfants par an.
  • Consultations prévisionnelles : jusqu’à 15 000 par an.
En savoir plus

Un projet au long cours

Après les phases d’études de faisabilité, de planification et d’ingénierie, la première pierre du CCPC a été posée lors d’une cérémonie officielle, le 15 juin 2015. Compte tenu de sa durée et de sa complexité, la formation des équipes médicales, paramédicales, biomédicales et de gestion a, quant à elle, débuté dès 2014. Elle se poursuit encore à ce jour, sur place comme dans des structures sanitaires internationales, et concerne principalement la cardiologie médicale, la chirurgie cardiaque et le cathétérisme pédiatriques. La formation demeure capitale pour le bon fonctionnement futur du centre. Elle s’est accompagné de nombreuses missions opératoires menées par des équipes de La Chaîne de l’Espoir.

Parallèlement, le plan d’équipement du centre a été déployé, notamment au niveau médical. Des équipements répondants aux normes internationales ont été acquis et installés progressivement pour permettre au CCPC de délivrer une offre médicale de pointe. Son inauguration et sa mise en service sont prévues pour début 2017.

Coopération Sud-Sud : quand les personnels formés forment à leur tour

Nos efforts de formation et de partage de connaissances avec les pays du sud depuis plusieurs années portent aujourd’hui leur fruit.

La formation des équipes sénégalaises a commencé depuis de nombreux mois en prévision de l’ouverture du Centre CardioPédiatrique Cuomo. Parmi elles, une équipe composée de 10 professionnels sénégalais (3 infirmiers - cadres, 1 perfusionniste, 2 anesthésistes - réanimateurs, 1 cardiologue, 2 chirurgiens cardiaques et 1 gestionnaire) a parcouru plus de 13 000 km pour être formée… au Vietnam. Ce sont les équipes de l’Institut du Cœur d’Hô Chi Minh Ville, initialement formées par La Chaîne de l’Espoir et les professeurs Alain Deloche et Alain Carpentier, qui assurent cette formation intensive sur 6 mois.

Ce partenariat exemplaire entre le Sénégal et le Vietnam démontre que le renforcement de la coopération entre pays du sud, que nous prônons depuis toujours, est désormais une réalité, et qu’elle est même l’une des clés du transfert de compétences pour l’avenir. 

En savoir plus

La construction d’un hôpital étape par étape

Pour aller plus loin...

Retrouvez l'entretien avec Justine Girard, architecte, responsable des infrastructures hospitalières à La Chaîne de l’Espoir : " La Chaîne de l'Espoir et le co-développement hospitalier "