Revenir en arrière - pavillons des enfantsmaisons des enfants

Les Pavillons des Enfants

Isolées et en manque de ressources financières, des populations entières sont actuellement privées d’un accès aux soins dans leur propre pays. Pour parer à cette injustice criante, La Chaîne de l’Espoir a élaboré, depuis 15 ans, un concept de « Pavillons des Enfants ».

Notre action

Ces véritables maisons d’accueil, situées à proximité des structures hospitalières soutenues ou construites par La Chaîne de l’Espoir, offrent une prise en charge médicale et sociale aux enfants indigents accompagnés d’un membre de leur famille, souvent venus de loin pour accéder à des soins médico-chirurgicaux. Hébergés sur place durant la période préopératoire jusqu’à la convalescence, l’enfant malade et son parent bénéficient de la gratuité des soins et des transports les ayant menés jusque-là, tous ces frais étant pris en charge par La Chaîne de l’Espoir.

Plus qu’un toit, ces jeunes locataires et leur famille reçoivent également une assistance et un suivi social pour répondre correctement au bon rétablissement de l’enfant une fois retourné chez lui.

Les Pavillons des Enfants sont aussi des lieux de vie et d’apprentissage : les enfants et leur parent, qui est bien souvent la mère, sont invités à participer à des activités éducatives et ludiques ainsi qu’à des ateliers d’éducation à la santé, l’hygiène et la nutrition. 

Les réalisations

A ce jour, quatre Pavillons des Enfants ont déjà été construits par La Chaîne de l’Espoir. Depuis le premier Pavillon des Enfants du Cambodge en 2003, la Maison de l’Espoir en Thaïlande a vu le jour en 2004 permettant d’accueillir les enfants orphelins, abandonnés ou maltraités du Buriram. En 2008, ce fut au tour de la Maison des Enfants de Kaboul de sortir de terre, aujourd’hui remplacée par le Pavillon des Enfants de Kaboul, plus grand et placé à côté de l’Institut Médical Français pour l'Enfant.

Actuellement en construction pour une ouverture au printemps 2017, le Pavillon des Enfants de Dakar, mitoyen du Centre Cardio-Pédiatrique Cuomo, répondra à cette logique, soit accueillir des enfants de tout le Sénégal et des sous-régions d’Afrique de l’Ouest. Enfin, un tel projet est en cours d’étude pour la future unité de chirurgie cardio-pédiatrique à Bamako qui devrait ouvrir ses portes fin 2017.

Le financement

La Chaîne de l’Espoir assure la prise en charge de la totalité des frais de transport, d’hébergement des enfants et accompagnants, des frais médicaux et chirurgicaux, frais de personnels et fonctionnement des Pavillons des Enfants.

Pour exemple, le coût de prise en charge globale d’un enfant opéré :

  • d’une pathologie cardiaque est de 3 000 euros.
  • d’une pathologie relevant de la chirurgie orthopédique, réparatrice ou viscérale : entre 600 euros et 1 500 euros.

Pour nous aider

Nouvellement créée et abritée par la Fondation pour l’Enfance, la Fondation Alain Deloche a pour mission de financer la construction, le fonctionnement et les opérations des enfants accueillis dans les Pavillons des Enfants.

La Fondation Alain Deloche est habilitée à recevoir des dons déductibles de l’ISF.

Pour soutenir les Pavillons des Enfants de La Chaîne de l’Espoir et les petits patients qui y séjourneront, vous pouvez adresser vos dons :

  • Par chèque à l’ordre de La Fondation pour l’Enfance adressé par courrier à La Chaîne de l’Espoir – à l’attention de Fabienne Ritter – 8, rue Maria Helena Vieira da Silva – CS 11417 - 75993 Cedex 14.
  • En ligne sur le site de la Fondation pour l'Enfance - en précisant : Fondation Alain Deloche (le reçu fiscal correspondant vous sera adressé par La Fondation pour l’Enfance).

Contact service donateurs : Fabienne Ritter : + 33 1 44 12 66 49 - donateurs@chainedelespoir.org