France : Soins aux Enfants en France

Coordinatrice programme : Bertille Ortmans

Par manque de structures hospitalières et de personnel médical, l’Afrique sub-saharienne souffre aujourd’hui de ne pouvoir prendre en charge tous les enfants atteints de pathologies nécessitant des soins chirurgicaux. Devant ce terrible constat, le Professeur Deloche a décidé de venir en aide à ces enfants et familles en situation de vulnérabilité en faisant transférer et soigner les jeunes patients pour bénéficier des meilleurs soins dispensés par les plus grands CHU pédiatriques français.

Avec le soutien des hôpitaux partenaires, d’Aviation Sans Frontière et l’aide précieuse des familles d’accueil et bénévoles dont la mission est d’accompagner l’enfant durant ce séjour difficile, La Chaîne de l’Espoir permet à près de 100 enfants par an d’être sauvés d’un tragique destin.

Objectifs : 

  • Sauver des enfants atteints de pathologies nécessitant une chirurgie qui ne peut être réalisée dans leur pays faute de moyens humains, techniques ou financiers.
  • Appuyer la formation de nos référents locaux en Afrique au diagnostic via l’échographie cardiaque (ECHOES).
  • Mobiliser un réseau local de médecins, bénévoles et familles d’accueil partout en France.

Activités : 

  • Des centaines de patients nécessitant une chirurgie pédiatrique (cardiaque, viscérale, orthopédique, maxillo-faciale) sont adressées à La Chaîne de l’Espoir chaque année. Nos référents locaux en Afrique font un premier diagnostic et nous réfèrent les cas de patients à prendre en priorité en charge en France.
  • Grâce à l’outil ECHOES développé par La Chaîne de l’Espoir, nos équipes médicales en France appuient la formation à l’échocardiographie des cardio pédiatres locaux et valident ainsi le diagnostic des patients à transférer en France pour une chirurgie cardiaque.
  • 95% des patients transférés en France nécessitent une chirurgie cardiaque – à cœur ouvert – 5% des patients concernant la chirurgie pédiatrique orthopédique, réparatrice ou viscérale. L’enfant bénéficie des meilleurs soins médico-chirurgicaux au sein des CHU français et est accompagné tout le long de son séjour pré, péri et post-opératoire par une famille d’accueil bénévole (6 à 8 semaines en moyenne).
  • Si ces enfants sont aujourd’hui opérés, cela tient à un réseau d’acteurs bénévoles très engagés dont le travail et la coopération sont complémentaires : 9 référents locaux au Burkina Faso, Cameroun, Congo-Brazzaville, Guinée-Conakry, Madagascar, Mali, Sénégal, Tchad et Togo/Bénin, 11 équipes médico-chirurgicales de CHU français et 200 familles d’accueil bénévoles réparties à Paris/Ile-de-France et dans 9 antennes régionales (Bordeaux, Caen, La Réunion, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Toulouse, Tours). Un grand merci à eux !

Résultats : 

  • Entre 80 et 90 enfants sont transférés et soignés en France chaque année.
  • Les cardio pédiatres locaux en Afrique montent en compétence en matière d’échocardiographie, permettant un meilleur diagnostic des enfants et donc facilitent la prise de décision médicale.
  • Les équipes médico-chirurgicales en France aident leurs confrères d’Afrique et pratiquent la médecine française au service des plus vulnérables. Les familles d’accueil mobilisent tout un réseau local – mairie, école, commerçants, entreprises – autour de l’enfant accueilli.

>> En savoir plus sur les conditions pour devenir famille d'accueil