Irak : Prise en charge médico-chirurgicale

Responsable Département Infrastructure et Equipement : Elsa NEGRE / Coordination : Mathilde LACHAUD / Référent médical : Dr Catherine AMREIN

Pour répondre aux besoins des populations qui ont vu leurs conditions de vie fortement dégradées par la guerre, La Chaîne de l’Espoir œuvre dans le Nord de l’Irak depuis 2016 afin de permettre le rétablissement de systèmes de santé fonctionnels et un accès à des soins médico-chirurgicaux de qualité. Grâce à ses actions, La Chaîne de l’Espoir a permis à plus de 6 000 personnes de bénéficier de consultations médico-chirurgicales et près de 1 800 opérations de chirurgie générale et spécialisée ont été effectuées.

Dernières nouvelles : 

Mi-février 2019, une première mission exploratoire avait eu lieu au Sinjar dans le nord-ouest de l’Irak.

Étaient présents M. Bruno Aubert, ambassadeur de France en Irak, des représentants du Centre de crise et de soutien (CDCS), M. Marc Wautier, directeur du service Équipements et Infrastructures de La Chaîne de l'Espoir, ainsi que le Dr Éric Cheysson, président de La Chaîne de l'Espoir.

Menée à l’initiative de Mme Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix en 2018, et en collaboration avec les gouvernements français et irakien, cette mission se concrétise aujourd’hui : le 4 février 2020, un bloc opératoire d’urgence construit par La Chaîne de l’Espoir a été inauguré par l’ambassadeur de France en Irak et le CDCS, en présence du Dr Éric Cheysson.

Cette première construction comprend une salle d’opération générale, une salle obstétricale et une salle de stérilisation, ainsi que quelques bureaux et salles de stockage. Cette phase a permis, en parallèle, la réalisation des premières études préalables à la construction des différentes unités de l’Hôpital Général de Sinjar, études qui se poursuivent en 2020.

Cette structure hospitalière nouvellement créée va permettre la prise en charge d’urgences médicales. Prochaine étape de ce projet international au Sinjar : la construction de l’hôpital qui comprendra notamment une unité Mère-Enfant.

Objectifs :

La Chaîne de l’Espoir a mis en place plusieurs projets depuis 2016, dans un premier temps pour répondre aux besoins humanitaires urgents des populations comme c’était le cas à Rabbia, Sinoni et Makhmour, puis pour contribuer à l’effort de stabilisation post-crise en renforçant durablement les capacités médico-chirurgicales du Nord du pays, comme c’est désormais le cas à Bardarash. La Chaîne de l’Espoir vient en appui des structures de santé locales pour améliorer l’accès des populations vulnérables à des soins de qualité. Cela se traduit par :

  • Des activités de chirurgie générale et d’urgence.
  • Le déploiement de missions de formation médico-chirurgicales.
  • L’équipement et la mise en fonctionnement de bloc opératoires.
  • Le développement des capacités de prise en charge en termes de chirurgie générale et spécialisée (orthopédique, ORL).
  • La mise en place de soins pédiatriques et maternels.

Activités : 

Prise en charge médico-chirurgicale des personnes affectées par les conflits

Par le déploiement de ses missions sur le terrain, La Chaîne de l’Espoir réalise des consultations médico-chirurgicales permettant la prise en charge des patients dans les centres de santé, ainsi que des opérations chirurgicales (d’urgence, générales et spécialisées) nécessaires pour répondre aux besoins des populations vulnérables.

Aménagement de centres de santé

  • Entre 2016 et 2017, La Chaîne de l’Espoir a assuré la mise en fonctionnement et l’approvisionnement en matériel de deux blocs opératoires de chirurgie générale qui comprennent d’autres services liés (réveil, soins post-opératoires etc.) : un à Rabbia et l’autre à Sinoni.
  • Pour participer à la réponse médico-chirurgicale à la bataille de Mossoul, La Chaîne de l’Espoir a rendu fonctionnel le bloc opératoire de l’hôpital de Bardarash en 2017.
  • Enfin, La Chaîne de l’Espoir a réalisé la construction d’une salle d’urgence de 4 lits dans le centre de santé primaire de la ville de Makhmur, permettant la prise en charge médico-chirurgicale des personnes fuyant les conflits.

Recrutement et formation du personnel médical

Les programmes de La Chaîne de l’Espoir visent à autonomiser les centres de santé du Kurdistan Irakien et à renforcer durablement les compétences des acteurs médicaux et chirurgicaux. Cela passe par le déploiement de formations auprès des acteurs médicaux et chirurgicaux du Nord de l’Irak, ainsi que par l’approvisionnement des centres de santés en consommables et en équipements nécessaires au développement des activités médico-chirurgicales.

Ces programmes ont été réalisés grâce à la contribution de nos partenaires : le Centre de Crise du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, l’Union Européenne – Assistance Humanitaire et Protection Civile (ECHO), et Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA).

 

Titre: Nos actions en Irak : Prise en charge médico-chirurgicale