Madagascar : Appui au développement de la chirurgie cardiaque pédiatrique

Coordination : NIVOHANTA RAMAMONJISOA (MADAGASCAR) ET KEVIN NINKEU (FRANCE) / REFERENT MEDICAL : DR JEAN-FRANÇOIS DELAMBRE

A Madagascar, près des deux tiers de la population sont considérés comme extrêmement pauvres.

Les indicateurs sanitaires du pays sont alarmants avec par exemple un taux de mortalité infantile qui s’élève à 42,4 décès pour 1 000 naissances (contre un peu moins de 4 décès pour 1 000 naissances pour un pays comme la France). L’estimation de l’incidence des cardiopathies congénitales à Madagascar est de 3 600 par an pour environ 720 000 naissances, soit une prévalence de 5 pour 1 000 naissances chaque année. Cependant, l’offre de soins en matière de chirurgie cardiaque reste extrêmement limitée. C’est dans ce contexte que La Chaîne de l’Espoir met en œuvre, depuis 2018, un programme d’appui au développement de la chirurgie cardiaque pédiatrique à Madagascar.

Objectif : 

  • Réduire la mortalité des enfants atteints de pathologies cardiaques à travers le renforcement des capacités de prise en charge du Centre Hospitalier de Soavinandriana (CENHOSOA).

Activités :

  • Formation du personnel médical, paramédical et technique du Centre Hospitalier de Soavinandriana (CENHOSOA).
  • Construction d’un plateau technique dédié à la chirurgie cardiaque pédiatrique au CENHOSOA.
  • Evacuation des enfants présentant des cas complexes vers le CHU Felix Guyon à La Réunion, ou en France.
  • Dotation de matériel médical aux services de chirurgie pédiatrique.
  • Séances d’échographies cardiaques à distance entre cardiologues malgaches et cardiologues experts.

En 2019 : 

  • 2 missions médico-chirurgicales (cardiologie pédiatrique et chirurgie cardiaque à cœur fermé) ont été réalisées en juin et septembre au Centre Hospitalier de Soavinandriana. Ces missions ont été conduites par 2 médecins du CHU Félix Guyon de La Réunion avec la collaboration de l’équipe médicale du CENHOSOA et ont permis d’opérer 28 enfants à cœur fermé. En outre, 784 enfants ont été consultés dont 234 nouveaux cas, 244 cas de suivi post opératoire, 260 cas de suivi médical et 46 cas en attente d’opération. 30 enfants ont bénéficié d’une évacuation en France métropolitaine pour être opérés à cœur ouvert. Ces évacuations ont été assurées par La Chaîne de l’Espoir et ses partenaires.
  • Concernant le renforcement des compétences des professionnels malgaches, un interne en cardiologie a bénéficié d’une formation par compagnonnage pendant les 2 missions médico-chirurgicales. Par ailleurs, depuis juin 2019, des séances hebdomadaires d’échographies cardiaques à distance (echoes® Cardio) sont mises en place et réunissent des médecins du CENHOSOA, du CHU Félix Guyon et du CHU de Bordeaux autour de cas complexes. Ce système permet une montée en compétences des cardiologues du CENHOSOA à travers la pratique. La Chaîne de l’Espoir a également favorisé la participation de 3 médecins du CENHOSOA (1 cardio-pédiatre et 2 réanimateurs-anesthésistes) au DIU (Diplôme Inter-Universitaire) de réanimation chirurgicale des cardiopathies congénitales organisé par la Faculté de Médecine de Bordeaux. Démarrée fin 2019, cette formation s’achèvera en juillet 2020.
Titre: Nos actions à Madagascar : Chirurgie cardiaque