Iran : Chirurgie pédiatrique spécialisée

Coordinatrice programme : Françoise Monard

Depuis 2008, La Chaîne de l’Espoir France collabore avec La Chaîne de l’Espoir Iran en organisant régulièrement des missions et en recevant des chirurgiens iraniens en France pour les former.

>> Je soutiens le programme Iran

Maryam Marashi a créé, en juin 2007, La Chaîne de l’Espoir Iran (Zanjireh Omid) sous l’égide de La Chaîne de l’Espoir France pour apporter des soins de grande qualité à des enfants dont les familles sont démunies, dans les domaines de la chirurgie cardiaque, orthopédique et plastique.

Il existe en Iran un système de sécurité sociale, mais le remboursement s’effectue sur des bases très faibles, ce qui empêche les enfants pauvres d’accéder aux soins spécialisés.

Objectifs :  

  • Soigner et opérer gratuitement des enfants iraniens et réfugiés afghans sans tenir compte de leur race, religion ou nationalité.
  • Compléter la formation du personnel local en envoyant des missions de professionnels médicaux français.
  • Accueillir des médecins iraniens en France pour compléter leur formation théorique et pratique.

Activités : 

Les missions des médecins français en Iran

  • Depuis la signature de la convention avec Zanjireh Omid, La Chaîne de l’Espoir envoie chaque année 8 à 9 missions de chirurgiens français qui apportent leur expertise et leur savoir-faire. Ils permettent aux praticiens iraniens de se former à des techniques auxquelles ils n’ont pas accès en Iran.
  • 6 800 enfants ont, à ce jour, bénéficié de soins dans les 6 hôpitaux partenaires (Centre Médical pour Enfants, Hôpital Imam Khomeini, Hôpital Noor Afshar, Hôpital Shahid Rajayi, Hôpital Sina, Hôpital Vali-e-As).
  • Bilan = 48 missions depuis 2007.

La formation de médecins iraniens en France

  • La Chaîne de l’Espoir accueille également chaque année des médecins iraniens pour les former dans de grands hôpitaux français tels que l’hôpital Necker Enfants Malades ou l’hôpital Robert Debré.
  • Depuis 4 ans, l’Ambassade de France offre cette possibilité à 5 médecins chaque année en prenant en charge les frais de séjour pendant 1 mois, le voyage étant pris en charge par La Chaîne de l’Espoir. Pour les autres médecins, La Chaîne de l’Espoir prend en charge l’intégralité des frais.
  • Bilan = 36 médecins iraniens ont été reçus en stage.

L’Iran fait face à un manque important de moyens matériels et humains dans le domaine de la chirurgie pédiatrique spécialisée. En raison de l’embargo, la formation de nouveaux chirurgiens pédiatriques spécialisés (cardiaque, orthopédique, plastique et neurochirurgie) a été sérieusement freinée. Faute de chirurgiens suffisamment compétents, seul un quart des cas de chirurgie pédiatrique peut être actuellement pris en charge chaque année. Face à ce besoin, La Chaîne de l’Espoir Iran (Institut Zanjireh Omid) a décidé de construire un nouvel hôpital pédiatrique de 500 lits qui devrait ouvrir d’ici 2019 à Téhéran.