Jordanie : Chirurgie cardiaque et orthopédique

Coordinatrice programme : Lucie Dechifre

Les actions de La Chaîne de l’Espoir en Jordanie ont débuté en novembre 2012. Essentiellement orientées vers les enfants réfugiés syriens, les missions de La Chaîne de l’Espoir répondent également aux besoins des enfants jordaniens qui entrent dans nos critères de vulnérabilité.

>> Je soutiens le programme Jordanie

Objectifs : 

  • Opérer des enfants souffrant de cardiopathies congénitales.
  • Opérer des enfants victimes de guerre ou souffrant de pathologie congénitale d’ordre orthopédique.

Activités : 

Chirurgie cardiaque

  • Le programme de chirurgie cardiaque a commencé par le transfert de 9 enfants en France en 2013 afin qu’ils puissent y subir les opérations dont ils avaient besoin pour survivre.
  • Depuis 2014, La Chaîne de l’Espoir travaille en partenariat avec un hôpital local d’Amman, sélectionné pour la très haute qualité de ses services.
  • Entre 2 et 5 missions sont organisées chaque année, au cours desquelles au moins 10 enfants sont opérés. La plupart des chirurgies cardiaques se font à cœur ouvert.

Chirurgie orthopédique

  • Depuis 2013, entre 3 et 6 missions de volontaires spécialisés en chirurgie orthopédique sont organisées chaque année dans l’hôpital partenaire d’Amman.
  • Les missions sont réalisées en partenariat avec un réseau d’acteurs de la santé en Jordanie. Ces collaborations permettent d’identifier et de sélectionner les patients ainsi que d’effectuer un suivi post-opératoire de qualité.

Déroulement des missions

Les missions en chirurgie cardiaque et orthopédique incluent les activités suivantes :

  • Consultations : elles permettent de poser un diagnostic et de sélectionner les enfants susceptibles d'être opérés en Jordanie. Les enfants vus en consultation sont généralement des enfants souffrant de pathologies congénitales n’ayant un accès très limité au système de santé local. Le nombre de patients blessés ou ayant des séquelles de guerre pris en charge en chirurgie orthopédique est en forte diminution du fait de la fermeture des frontières entre la Jordanie et la Syrie depuis 2014.  
  • Chirurgie : prise en charge chirurgicale des enfants identifiés selon un planning opératoire établi par les équipes.
  • Suivi post-opératoire : évaluation des résultats des opérations effectuées lors des missions précédentes et orientation vers les services appropriés (par exemple, en kinésithérapie) le cas échéant.
  • Formation pratique et théorique du personnel médical et paramédical des hôpitaux partenaires (compagnonnage au bloc opératoire, organisation d’ateliers).

Ce programme est financé par l’Union Européenne - Assistance Humanitaire et Protection Civile (ECHO). 

>> Découvrez notre dossier spécial "Enfants de Syrie"