Mozambique : Chirurgie cardiaque et cardiologie

Coordinatrice Programme : Nathalie De Sousa Santos

L’Institut du Cœur de Maputo (ICOR), créé en 2001, est un hôpital privé à but non lucratif.

>> Je soutiens le programme Mozambique

L’Institut du Cœur de Maputo (ICOR) est autonome financièrement en grande partie grâce à la diversification de ses activités médicales (chirurgie générale, ophtalmologie, orthopédie, imagerie médicale, pharmacie et laboratoire, cardiologie et chirurgie cardiaque), ce qui lui permet de prendre en charge les soins médicaux et chirurgicaux des patients indigents pour la chirurgie cardiaque. 

Objectifs : 

  • Prendre en charge et opérer les enfants indigents atteints de cardiopathie.
  • Former l’équipe médico-chirurgicale mozambicaine aux techniques complexes.
  • Appuyer institutionnellement l’Institut du Cœur de Maputo (ICOR).
  • Envoyer des consommables nécessaires à l'intervention des enfants malades.
  • Soutenir le fonctionnement du Pavillon des Enfants.

Activités :

  • Les enfants souffrant de pathologies complexes sont opérés par les chirurgiens de La Chaîne de l’Espoir car les chirurgiens mozambicains sont en capacité de gérer les cardiopathies relativement simples : CIV, forme régulière de Tétralogie de Fallot.
  • 2 missions de cathétérisme interventionnel par an sont organisées dont une couplée avec une mission de chirurgie cardiaque. Une trentaine d’enfants bénéficient de procédures thérapeutiques lors de ces missions.
  • Formation au bloc des différents acteurs médicaux locaux (perfusionnistes, infirmiers d’anesthésie, anesthésistes réanimateurs, cadres infirmiers, instrumentistes…). En 2017, 186 patients ont été opérés à l’ICOR, ce qui illustre bien que l’équipe locale est désormais en capacité d’opérer seule grâce aux années d’accompagnement de La Chaîne de l’Espoir.
  • La Chaîne de l’Espoir soutient également le fonctionnement du Pavillon des Enfants, en en finançant une grande partie chaque mois. Ce Pavillon permet de loger les enfants de province parmi les plus démunis qui ne peuvent pas être hébergés de manière autonome à Maputo pour les phases pré et post-opératoires.