Revenir en arrière 11/10/2018 - vol solidaireSénégalSaint-Louistoulouse

Retour du vol solidaire au Sénégal

L’équipage "Spirit of Bravos" a réalisé un vol solidaire en partenariat avec La Chaîne de l’Espoir.

Après 15 jours de périple, 5 pays traversés, Nédia Behnam, Eric Bonjean et Brigitte Battistella sont bien rentrés en France. L’équipage "Spirit of Bravos" a réalisé un vol solidaire sous les couleurs de La Chaîne de l’Espoir à l’occasion du 36e Rallye Toulouse Saint Louis du Sénégal.

Créé en 1983, le Rallye aérien Toulouse Saint Louis est un défi sportif d’une distance de 10 000 km aller-retour, avec le survol de régions désertiques et de cinq pays traversés sur fond d’Histoire et d’action solidaire. A l’occasion, des dons de matériel médical sont faits et un baptême de l’air pour les enfants sénégalais est organisé à Saint Louis.

Cette année, en partenariat avec La Chaîne de l’Espoir, l’équipage Spirit of Bravos s’est engagé en faveur "de l’accès aux soins par l’imagerie médicale grâce à la réhabilitation des systèmes de radiologie (diagnostic et chirurgical)". Ainsi, les 10 000 km parcourus ont fait l’objet de dons versés par des mécènes à La Chaîne de l’Espoir pour financer les équipements en imagerie. Un défibrillateur et un bistouri électrique ont fait l’objet d’un don de l’entreprise ERBE médical et le financement des accessoires a été fait par le comité d’entreprise DASSAULT Aviation.

Dès l’arrivée de l’équipage à Saint Louis, le 21 septembre, le matériel fut apporté à L’hôpital Régional de Saint Louis au Sénégal. L’équipe médicale sur place s’est fort réjouit de ces précieux dons qu’ils considèrent comme véritable "lifepack". Le lendemain, le baptême de l’air de près de soixante enfants a eu lieu et une quarantaine de livres leur ont été offerts.

Avant de repartir pour Toulouse, les trois pilotes ont pu visiter les services imagerie et pédiatrie afin de se rendre compte des besoins de cet hôpital.

La Chaîne de l’Espoir salue cette action honorable et remercie "Spirit of Bravos" pour son engagement auprès des enfants cardiaques du bout du monde.