Revenir en arrière 05/07/2021 - enfants

Sans opération, la vie de Deffa est menacée

Deffa est à bout de souffle. Née à Lomé au Togo, avec une maladie du cœur, son quotidien est contrarié, son avenir incertain. Elle n’a que 4 ans et seule une opération à cœur ouvert pourra la sauver. Une intervention chirurgicale que La Chaîne de l’Espoir souhaite lui offrir, avec votre aide.

Deffa est victime d’une grave malformation cardiaque

Deffa est une petite togolaise âgée de 4 ans. Elle est venue au monde avec une malformation cardiaque : la « Tétralogie de Fallot ». En 1888, Étienne-Louis Fallot décrit pour la première fois cette cardiopathie congénitale, désormais communément appelée « maladie bleue ». Dépistée et opérée rapidement en France, une telle pathologie n’est, en revanche, pas facilement diagnostiquée dans les pays défavorisés où intervient de La Chaîne de l’Espoir. Malheureusement, pour les victimes de cette malformation, les chances d’atteindre l'âge adulte en l'absence d'​opération sont très faibles… Et pour cause, cette « maladie bleue », désignée ainsi en raison de la teinte bleutée autour des lèvres et au bout des doigts des malades, regroupe pas moins de 4 anomalies du cœur.

Chaque jour, la vie de Deffa est en danger

Deffa souffre d’une hypertrophie du ventricule droit, d’un déplacement de l’aorte, d’un rétrécissement de l’artère pulmonaire et d’une communication anormale entre le ventricule droit et le ventricule gauche. Cela signifie que le sang de Deffa ne peut pas suivre son itinéraire naturel. Le sang riche en oxygène provenant du ventricule gauche se mélange dans le cœur au sang pauvre en oxygène, se situant dans le ventricule droit. Le débit sanguin pulmonaire est quant à lui diminué. Conséquence : ses poumons ne fonctionnant pas correctement, le sang n’est pas suffisamment oxygéné. Pour Deffa, ces anomalies sont la cause de difficultés respiratoires constantes et d’un épuisement qui ne cesse de grandir et de la faire souffrir... Pourtant très sociable, mais à bout de souffle, ses chances d’avoir une vie normale et de se faire de nouveaux amis s’amenuisent de jour en jour. Pire encore, la vie de Deffa est menacée.

Seule une opération à cœur ouvert pourrait sauver Deffa

Son dernier espoir ? Bénéficier d’une opération à cœur ouvert. Mais au Togo, où elle vit avec ses parents, cela est impossible en raison de l’absence de structures adaptées pour pratiquer ce type d’interventions. Heureusement, en France, une équipe médicale se tient prête à l’opérer à l’Hôpital Necker-Enfants malades et une famille a d’ores et déjà accepté de l’accueillir durant son séjour. Pour soigner rapidement Deffa, il nous reste à réunir la somme de 7 000 €, coût de la réalisation de cette opération vitale !

Grâce à votre solidarité, nous pourrons offrir la vie à Deffa.

Merci d’avance pour votre geste d’espoir !

>> Je donne pour Deffa