Togo : Appui aux DES de Chirurgie Pédiatrique en Afrique de l’Ouest

Coordinateur du programme : Pr Yann Révillon

Le continent africain, malgré un taux de croissance économique en nette progression, reste confronté à une crise sanitaire persistante. Les gouvernements restent démunis face aux moyens considérables à mettre en œuvre pour y remédier, tant sur le plan financier que sur le plan humain. La Chaîne de l’Espoir travaille depuis plus de vingt ans en collaboration avec les professionnels de santé africains pour développer la chirurgie pédiatrique spécialisée. Convaincue de la nécessité pour les pays africains de prendre en charge eux-mêmes leurs malades, La Chaîne de l’Espoir a rapidement accordé une place primordiale à la formation des équipes médico-chirurgicales locales.

Depuis 2014, La Chaîne de l’Espoir a développé un programme d’appui aux DES afin de parfaire l’enseignement dispensé.

Dans ce cadre, La Chaîne de l’Espoir apporte son expertise pour contribuer à l’amélioration des conditions de prise en charge des patho­logies de l’enfant afin de concourir à l’abaissement de la mortalité infantile.

OBJECTIFS :

  • Participer à la formation pratique et théorique des chirurgiens pédiatres en formation, dans le cadre des DES de chirurgie pédiatrique (DES- CPD) en Afrique de l’Ouest
  • Soutenir les différents DES-CPD dans leurs démarches vers l’accréditation
  • Promouvoir la formation continue des chirurgiens pédiatres formés
  • Favoriser les échanges Sud-Sud et Nord-Sud
  • Soutenir la société ouest africaine de chirurgie pédiatrique 

ACTIVITÉS :

Depuis juin 2014, La Chaîne de l’Espoir organise et finance des missions d’enseignement théorique et pratique.

Le programme de ces séminaires destinés aux étudiants médecins de troisième et quatrième année de DES de chirurgie pédiatrique est défini par les responsables et professeurs enseignants locaux des DES et le coordinateur médical du projet (Pr Yann Révillon).

2 missions d’enseignement sont réalisées chaque année à tour de rôle dans chacun des pays. Lors de chaque mission, deux modules sont organisées, en général l’un en chirurgie orthopédique et l’autre en chirurgie viscérale. Ces formations sont dispensées par des professeurs européens ayant une expertise reconnue sur les sujets enseignés.

>> En savoir plus dans notre dossier spécial.